Les 7 titres préselectionnés pour le Prix du Jury du Noël des Romanciers d’Auvergne 2011.

Mardi 08 novembre, la Commission lecture de l’ANDRA s’est réunie pour choisir les 7 ouvrages sélectionnés pour le prix du Jury du Noël des Romanciers d’Auvergne 2011. (11 décembre 2011 à Combronde)

Ceux-ci vous seront dévoilés à raison d’un tous les 4 jours à partir d’aujourd’hui par ordre alphabétique décroissant des noms d’auteurs. (les derniers ajouts se feront au dessus des premiers)

AHaz- Gabriel Jardin

Gabriel Jardin savait que la présence des uns était liée au besoin vital des autres.
Gabriel Jardin savait que tout ne tenait plus qu’à un fil.
Du haut de sa colline, il observe lucidement,le cercle vicieux de cette petite communauté qui marche les yeux bandés vers son renversement.

Editions Musimot

 

Pascal Descos- La Dame Blanche

La Dame BlancheRien ne va plus pour Waldeck, la quarantaine et cadre dans une société d’assurance. Alors qu’il s’interroge sur l’intérêt de sa vie. Nelly son épouse, lui révèle une aventure qu’elle a eue récemment. Après une violente dispute il part errer la nuit dans les rues de Clermont-Ferrand. Il y croise Alex divorcé endurci, Olivia qui croit au grand amour et finit la nuit chez Pablo et Rodolphe, deux marginaux qui l’ont ramassé assoupi sous un porche.
Ces diverses rencontres avec celle d’un vieux prêtre insolite lui dévoileront la force du pardon.
Et la Dame Blanche, qui le poursuit depuis plusieurs nuits, lui fera comprendre que ce qu’elle attend de lui dépasse de loin le pardon.

Editions Revoir


Noël Dompnier – Le calvaire des innocents

1943, région Lyonnaise :
Aline et Julien, deux adolescents innocents ballottés dans la tourmente entre Résistance et collaboration, devront choisir leur destin et l’assumer.
Amitiés et amours contrariés se mêlent aux évènements dramatiques et ils devront payer le prix fort pour les conséquences de choix davantage subis que voulus.
Comme tant d’autres…

Editions Jeanne d’Arc

 

Christiane Dufour – Théo, c’est quoi la différence ?

Le petit prince d’une grand-mère bienveillante et aimante.
Théo est..autiste.
Il est des moments où un simple regard peut mettre mal à l’aise pour chacun d’entre nous.
Pour Théo, ils sont quotidiens.
La question essentielle n’est-elle pas de regarder l’autre dans ce qu’il constitue comme autre.

 

Editions l’Ecritorium

 

Isabelle Larpent Chadeyron – Commérages et persiflages

Fiacre, jeune femme d’une trentaine d’années, vient de décrocher un contrat de travail de 6 mois à LLZ, une société financière axée sur le profit et la rentabilité.
Sur fond d’amitiés et de rivalités diverses, elle découvrira jour après jour, comme sous forme d’un journal intime, la réalité de la vie au sein d’un bureau, avec ses commérages,ses persiflages, mais aussi ses joies et ses satisfactions.
De septembre à février, on accompagne la protagoniste dans les dédales de cette entreprise dont elle nous dévoilera les rouages, mais aussi les luttes et les trivialités intestines

Entres conflits et nécessaires retenues, saura-t-elle évoluer et s’accomplir dans un univers qui, non sans lui être totalement hostile, ne correspond pourtant pas à ce qu’elle recherchait.

Editions Le Manuscrit

Annette Perrin – Fleurs d’oranger et rubans bleus

La Loubière est en fête. On célèbre le mariage d’Yvonne et Alexis et chacun se réjouit de leur bonheur.
Pourtant, très vite les nuages s’accumulent, la mort du père, le désespoir de la mère…
Mais un enfant est annoncé et le soleil revient.
Malheureusement le sort s’acharne et Yvonne, devenue veuve, sera contrainte de quitter avec sa fille la ferme familiale.
Placée chez un médecin à Clermont, c’est pour elle le début d’une autre vie.
Elle retourne de temps en temps à la Loubière, et c’est dans ce petit village qu’elle retrouvera l’amour, l’espoir d’une vie meilleure.
Le roman d’une vie avec ses événements heureux ou tragiques : la guerre, la mort.
Mais aussi de belles rencontres, l’amour, l’amitié…
Et le monde qui change…

Editions l’Ecritorium

 

 Raymond Schwartzmann – Contes polychromes

« Dis, tu nous racontes une histoire ? » Quel parent ou grand parent n’a jamais connu cette sollicitation ? Mais comment sortir des aventures bien trop connues des trois petits cochons, de la fée Clochette ou du grand méchant loup qui lassent vite les petits et surtout les grands ? Le plus simple n’est-il pas de partir d’un fait banal, d’une situation habituelle et, l’imagination aidant, de laisser déraper les choses jusqu’à l’extrême ? C’est la démarche qu’a souvent choisie l’auteur.
Ainsi, un lave-vaisselle qui tombe en panne, un chien qui lève la patte au pied d’un arbre ou un auto-stoppeur sous la pluie constituent autant d’observations des plus courantes, mais qui peuvent, si votre fantaisie s’y prête, vous conduire vers des horizons surprenants, fantastiques, inquiétants parfois.

Editions Bénévent

Ce contenu a été publié dans Le Salon du Noël des Romanciers d'Auvergne 2011, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.